SKOP dispositif d’auscultation connecté

 

Le premier dispositif d’auscultation connecté, entièrement imprimé en 3D

 

SKOPC’est au plus fort de la première vague que Cyrille Lecroq, un ingénieur de Seine-Maritime à développer, avec des médecins, un dispositif médical imprimé en 3D baptisé SKOP.
Un stéthoscope  est un instrument acoustique, servant principalement dans le domaine médical ou vétérinaire. Inventé en France, par le docteur René Laennec.

L’ingénieur Cyrille Lecroq de Tourville-les-Ifs, près de Fécamp.

« Je suis concerné personnellement, car mon épouse est infirmière aux urgences de l’hôpital. Avec son équipe, ils n’avaient pas assez de stock de matériel de protection pour tenir la crise. Alors, en spécialiste de l’impression 3D, j’ai mis mes machines à disposition ».

L’idée d’un outil d’auscultation performant et à faible coût germe. La solution est simple : un dispositif d’écoute cardiaque et pulmonaire imprimé grâce à la technologie 3D. Après plusieurs jours de R&D et grâce à l’accompagnement de designers chevronnés, le SKOP naît. Dans un esprit de partage, les plans et modalités de fabrications sont rendus open source.

 

La Philosopie de SKOP

Parce que la santé ne devrait pas engendrer des profits pour d’autres, et dans l’idée que la connaissance appartient à tous, le SKOP peut être imprimé par n’importe quelle personne possédant une imprimante 3D. Ainsi chaque médecin dans le monde peut disposer à volonté de la quantité de SKOP qui lui est nécessaire. Terminé la logistique, les délais et les coûts prohibitifs pour prodiguer des consultations, le SKOP permet de s’affranchir des distances.

 

Pour en savoir plus sur le projet SKOP.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *