Mythes et Raccourcis intellectuels

Tous les raccourcis intellectuels de Nicolas Derome démontés point par point…

Les infos complètes ici

Tableau Mythes & Réalités

Concernant l’aspect éthique du vaccin il dit:
«Thérapie génique»

Il est FAUX de dire que le vaccin contre la COVID fonctionne en modifiant notre ADN (Thérapie génique).Le vaccin contre la COVID est un vaccin ARNm. L’ARNm ne modifie pas les gènes (L’ADN) contenue dans vos cellules.

«Vaccin expérimental»
Il est FAUX de dire que les vaccins contre la COVID sont des vaccins expérimentaux.Les vaccins doivent suivre un processus d’études en 4 étapes. Un vaccin est expérimental lorsqu’il en est au 3 premières étapes de l’étude. Lorsque nous arrivons à la 4e étape, tous les protocoles ont été respectés et approuvés et on peut amorcer la vaccination de masse. Et nous sommes actuellement à la phase 4. Les cohortes de phase 3 continuent d’être suivies à des fins de pharmacovigilance, jusqu’en 2022-2023.

«Pas d’études cliniques chez les enfants pour le vaccin contre la COVID»
Il est FAUX de dire que la vaccination des enfants manque d’éthique, car les enfants n’ont pas fait partie des études cliniques concernant la sécurité du vaccin.Des études cliniques ont été faites sur des adultes, d’autres sur des adolescents et une autre sur 4600 enfants de 5 à 11 ans; le vaccin était sécuritaire pour les enfants dans cette étude.

Concernant l’utilité du vaccin il dit…


«Zéro cas graves (INSPQ)»

Il est FAUX de dire que le vaccin est inutile, car il n’y a eu aucun cas graves associés à la COVID chez les enfants au Québec.
Il y a eu 2 enfants québécois de 10-19 ans qui sont décédés, 430 enfants québécois (0-19 ans) hospitalisés dont 70 enfants hospitalisés aux soins intensifs.

«Peu de risques de mourir de la COVID chez les enfants»
Il est FAUX de dire que le vaccin est inutile, car les risques de mourir de la COVID chez les enfants est d’une chance sur 500 000 (0,0002% de probabilité).Le risque de mourir de la COVID pour un enfant non vacciné est d’une chance sur 50 000 (de 0,002%)


«Le système inné faite le travail»



⛔ Il est FAUX de dire qu’il est inutile de vacciner les enfants, car ils ont une immunité naturelle. 
Malgré son immunité naturelle, un enfant pourrait avoir les symptômes de la COVID longue et du syndrome inflammatoire multisystémique. Les enfants peuvent aussi provoquer des éclosions scolaires et la fermeture des classes.

«La transmission du virus est à sens unique des  adultes aux enfants»
⛔ Il est FAUX de dire que la vaccination des enfants est inutile, car il n’y a aucun cas de transmission d’enfants vers des adultes et que seuls les adultes transmettent le virus.La transmission peut se faire des enfants vers les adultes et des adultes vers les enfants.
«le vaccin cause des myocardites très graves» Il est FAUX de dire que le vaccin cause des myocardites très graves. Sur plus de 3 milliards d’injections, peut-être, deux morts de myocardites reconnues seulement. Les myocardites vaccinales sont très rares et bénignes (peu graves). Alors qu’il y a beaucoup plus de chances d’avoir une myocardite à cause du virus (de 16 à 32x) et que les myocardites virales sont plus malignes et plus longues à traiter… 

Sur la question si le vaccin est recommandé il dit: 
«L’OMS ne recommande pas les vaccins aux enfants» Il est FAUX de dire que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ne recommande pas la vaccination des enfants.L’OMS attendait les études cliniques avant de se prononcer sur la vaccination; maintenant que les études sont disponibles, l’OMS recommande la vaccination des enfants. Par contre, l’OMS adopté aussi la position qu’il pourrait être préférable de vacciner les pays en développement avant de vacciner les enfants. Mais ils reconnaissent que les enfants bénéficient de la vaccination

Sur les la protection des vaccin il dit: 


«Le vaccin ne protège pas contre les formes graves de la COVID»
 
⛔ Il est FAUX de dire que le vaccin ne protège pas contre les formes graves de COVID et contre la mort.
Les vaccins contre la COVID protègent à 95% contre les formes graves de la maladie chez l’adulte. Un adulte vacciné a 16 fois moins de probabilités d’être hospitalisé et 95% moins de risque d’être hospitalisé aux soins intensifs.


«La charge virale chez les enfants vaccinés reste la même»


Il est FAUX de dire que les vaccins ne permettent pas de réduire la charge virale.
Les vaccins contre la COVID font en sorte que la charge virale est pratiquement nulle pour le variant Alpha. Pour le variant delta (6x plus infectieux), la charge virale diminue très rapidement pour les adultes et adolescents  vaccinés.